Thérapie par le rêve éveillé libre

Atteindre et dissoudre les causes profondes d'angoisse, origine possible de nombreux malaises psychosomatiques.
Etablir I'estime de soi, condition de la relation aux autres.
Elargir son champ de conscience pour développer ses facultés créatrices.
Retrouver la pleine disponibilité des énergies vitales...
La cure de Rêve Eveillé, accompagnée par un praticien qualifié, permet généralement d'obtenir de tels résultats sur une durée moyenne de 6 à 12 mois.
Au cours de séances où la personne est placée dans une position confortable favorisant la relaxation, elle est invitée à exprimer, le plus spontanément possible,
les images qui lui apparaissent et qui s'enchaînent dans une sorte de scénario improvisé.
Sans aucun recours à la suggestion ni aux techniques hypnotiques, le sujet atteint naturellement un état de conscience modifié, intermédiaire entre la conscience logique et le sommeil.
Les images-symboles qui surgissent alors se comportent en agents actifs de l'évolution psychologique dont ils respectent les rythmes et suivent les priorités.
Les études menées par les praticiens du Rêve Eveilléo médecins, psychiatres, psychologues, relaxologues et chercheurs, démontrent que ce qui se passe dans la séance de Rêve Eveillé ne relève pas du hasard.
Les mécanismes psychologiques mis en æuvre répondent aux lois universelles d'une dynamique vitale de mieux en mieux identilÏée.
En 1923, Robert Desoille, ingénieur de formation, pressent I'efficacité du cheminement imaginaire en tant que démarche en psychothérapie. Convaincu, à travers son expérimentation, des avantages d'une conduite directive de la séance d'expression de I'imaginaire, Robert Desoille choisit logiquement, pour sa méthode,la dénomination de Rêve Eveillé Dirigé.
La directivité s'affirmait d'abord dans la proposition, par le praticien, d'une image initiale pour chaque rêve du patiento puis dans la conduite du rêve par des interventions suggérant des orientations spatiales et des substitutions d'images réputées "positives" aux images réputées "négatives".
Certains continuateurs de l'æuvre de Robert Desoille restent attachés à une conduite plus ou moins directive de la cure. D'autres ont choisi, sur la base de cette æuvre, des voies s'inspirant de conceptions variées.
En 1982, Georges Romey a publié, aux Editions Robert Laffont, I'un des livres "Rêver pour Renaître" dans lequel il expose les résultats de nombreuses expériences d'une pratique non directive du Rêve Eveillé.
L'auteur, prenant appui sur des recherches approfondies, montre que toute suggestion faite au début ou en cours de rêven induit des parasites qui gênent ou faussent le cours naturel de la séance, au détriment de l'évolution de la cure.
La dynamique de I'imaginaire en æuvre dans une séance de Rêve Eveillé n'est en effet opérante que lorsqu'elle s'achemine vers I'intégration de contenus de I'inconscient. Par nature, ce cheminement est imprévisible. C'est la condition même de son efficacité. Or la rencontre avec I'imprévisible ne saurait être programmée ni faire I'objet d'une conduite directive, celle-là dépendant à l'évidence d'une prévisibilité. Cette constatation essentielle a conduit Georges Romey et les praticiens qui ont adopté la méthode exposée dans t'Rêver pour Renaître" à lui donner I'appellation
de Rêve Eveillé Libre.
La non directivité concerne I'ensemble du rêve produit par le patient. Ceci n'exclut nullement le dialogue qui srinstaure ensuite entre ce dernier et le praticien lors de I'exploration en commun des matériaux fournis par le rêve.
Remarquable levier de mise en mouvement de la problématique, le Rêve Eveillé Libre agit sur deux grands axes :
L'axe analytique, nettement repérable par ses résonances freudiennes et que I'on peut considérer comme axe à caractère "psychothérapie" dominant. rt L'axe initiatique qui relève de la vision jungienne et qui agit dans le sens d'un enrichissement de la psyché consciente, c'est à dire du processus de réalisation de soi tel que le concevait C. G. Jung.
Non seulement ces deux axes ne sont pas antagonistes, mais ils se développent en harmonie I'un par rapport à I'autre, dans la structure des rêves et à travers leurs matériaux oniriques spécifiques associés dans le rêve.
L'efficacilé du Rêve Eveillé Libre dans la résolution des tensions nerveuses, des angokseg des situations dépressives et de certains troubles psychosomatiques, s'affirme chaque jour.
Au cours du rêve, au même instant, le sujet éprouve des états émotionnels d'intensité variable, il voit des images qui sont à I'origine de ces émotions et il exprime ce qu'il ressent et voit. Ainsi, le Rêve Eveillé se place automatiquement sous le triple signe de l'éprouvé, du perçu et du dit, vécus simultanément.
De ce fait, le rêve devient un lieu privilégié où s'opèrent les rééquilibrations indispensables au rétablissement des harmonies vitales.
Le processus dynamique en action par le rêve agit sur le plan physiologique sans que I'interprétation soit nécessaire.
La traduction des symboles est enrichissante, elle accélère la prise de conscience mais elle n'est pas thérapeutique.
Chacun d'entre nous porte en lui de prodigieuses potentialités. Le Rêve Eveillé Libre donne accès à ce meilleur de nous-mêmes. Le guide intérieur, le plus sûr de
tous, aide chacun sur le chemin de son imprévisible.
Aller vers son imprévisible, c'est se diriger vers la capacité de création et être créatif c'est drabord être créateur de soi-même.
C'est la peur de I'avancée vers I'imprévisible qui dresse les résistances... qui engendre la crainte de perdre les repères intellectuels rassurants et... réducteurs !
C'est elle aussi qui inspire, au moment d'aborder une cure, le sentiment de n'être pas capable de trouver des images... Pourtant, chacun découvre avec surprise, à travers la cure,l'extraordinaire richesse des symboles qu'il porte en lui.

Georges Romey
Fondateur du Rêve éveillé libre. ww w.reve-€veille-libre. org